Tiznit, c’est encore l’Atlantique, mais aussi les remparts en prisé qui semblent protéger des trésors de bijoux berbères. Après une route magnifique jusqu’au col du Kerdous, l’hôtel, bâti sur un piton rocheux, est immanquable.

Plonger dans l’intimité de l’Anti-Atlas marocain, c’est vivre au rythme des souks, prendre la direction d’Ida Oussmlale et de Tahala. Vous pénétrez alors dans des gorges verdoyantes, coupées au couteau dans la roche.
Les hauts plateaux sont impressionnants. A Aday, quelques kilomètres avant Tafraout, les maisons et les marabouts flirtent avec les falaises et des rochers ronds qui semblent vouloir les écraser.

A Tafraout, la ville est incluse dans un cirque de granit rose, où les masses rocheuses s’enchevêtrent et changent de couleur avec le soleil. Du côté d’Aguerd Oudad, les gros cailloux ne sont plus roses, mais rouges, bleus, noirs. Le désert lui, reste magique, logé au pied de l’Atlas.

 

tafraout_carte_touristique